Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Profil

  • Shuroan
  • Fan de jeux (vidéo, plateaux, cartes, figurines et rôles), mais aussi de la Corée, je me sers de ce blog pour partager mes passions.
  • Fan de jeux (vidéo, plateaux, cartes, figurines et rôles), mais aussi de la Corée, je me sers de ce blog pour partager mes passions.

Où me retrouver

Ma collection Manga 

 

Xbox Live : Shuroan

PSN : Shuroan

 

Sur Myspace : http://www.myspace.com/shuroan (je ne l'utilise jamais)

Sur Allocine : http://shuoan.mon.allocine.fr

Rechercher

Shuroan's Sound

En ce moment ...

Je joue à :
- UMVC3
- KOF 13

Je lis :

- La mer des épées (R.A. Salvatore)

J'ai vu :
- ?

Je regarde :
- ?

Wish List

Rétro Gaming

- Shenmue (Dreamcast)

- Megaman 6 (Nes)

- Megaman 7 (Super Nes)

- Megaman 8 (Playstation ou Saturn)

- Double Dragon 3 (Nes)

 

Actu jeux

 

/ / /
Background

Enfant d'un amour interdit et fugitif entre un grand samouraï Hida et une heimin, Kentaro fut élevée par sa mère et son grand père maternelle les premières années de sa vie. Des gens simples qui travaillaient la terre, des heimin. Mais sans père, la petite famille commença à avoir du mal à nourrir l'enfant. Le grand père de Kentaro fit ce qui lui semblait juste : si Kentaro était le fils d'un Hida, c'étaient aux Hida de s'en occuper.

Son grand-père et sa mère en pleurs vinrent donc déposer l'enfant à la forteresse hida, en déclarant qu'il était le batard de Hida Daisuke, le grand guerrier. Les gardes se moquèrent de la petite troupe, d'autant que Hida Daisuke avait la réputation d'un homme droit, mais l'affaire parvint aux oreilles du vieux Hida Nishiki, le conseiller militaire du château. Les yeux de l'enfant, sa carrure, tout trahissait sa noble origine. L'histoire était vraie...
Nishiki prit donc l'enfant à la mère épleurée. C'est la dernière fois que Kentaro put voir sa vraie mère...

Kentaro ne croisa quasiment jamais son père, et il vécut ces premières années au château. Sous l'oeil vigilant, mais distant, du vieux conseiller militaire, on le loge et on le nourrit. Il est pris en charge par le forgeron du château, Kaiu Kenzo pour lequel il rend des petits services. Il en profite pour s'initier à la forge et surtout au maniement des armes. Il se découvre un véritable don pour manier les armes les plus diverses qui soient, tout comme son père...

Ne sachant pas bien quoi faire du jeune homme, Hida Nishiki finit quand même par lui donner une éducation militaire. Il ne suit pas vraiment les enseignements avec les autres jeunes nobles Hida, étant toujours astreint au travail de la forge, mais sa persévérance compensait largement, et il finit par être connu au château, même si les sentiments à son égard étaient partagés. Globalement Kentaro appréciait cette vie simple au milieu des 'petites gens' du château. Il caressait cependant le rêve secret de suivre la voie de son père, si mystérieux pour lui.

Tout bascule cependant lorsque Kentaro a une dizaine d'années. Hida Daisuke, le père de Kentaro, décède. L'enfant ne l'apprend pas tout de suite, et à vrai dire les circonstances de sa mort étaient, et restent, très obscures pour lui. Il entend parler d'une excursion dans l'outremonde qui aurait mal tournée. Lors des funérailles officielles, on l'autorise à participer avec un tenue traditionnelle Hida. Sa présence est diversement appréciée, mais l'enfant s'en moque, et ne s'en rend d'ailleurs pas bien compte. Il pleure sincèrement ce père qu'il n'a jamais vraiment connu.

Hida Nishiki lui apprend alors que son père l'a toujours aimé à sa manière, et avait suivi de loin son éducation. Etant de fait son unique fils, sa femme ne lui en ayant jamais donné. Il souffrait de ne pas pouvoir être plus proche. Daisuke avait écarté Kentaro de sa vie de peur de nuire à l'enfant et de risquer de faire de lui un enjeu politique, qui aurait pu lui être fatal. La succession de Daisuke étant un problème compliqué.

C'est là également qu'il fit la rencontre de sa belle-mère, Hida Misaki, anciennement Kakita Misaki. Celle-ci montra des sentiments partagés à son égard, mais étant le seul lien qui lui restait vraiment avec son mari, et souffrant de n'avoir pu donner un héritier à l'homme qu'elle aimait, elle décida de faire de Kentaro son fils adoptif, et ce en dépit du fait que Kentaro ne parvint jamais à réellement comprendre la femme. Elle tenta de lui inculquer des notions d'Etiquette, de lui faire travailler les arts nobles, tels que la calligraphie, mais le jeune homme n'y comprenait rien, malgré un véritable désir de ne pas décevoir cette femme, qui était ce qui ressemblait le plus à une famille pour lui. Tout ceci était si étranger au monde qu'il avait connu jusque là...

Mais c'est ainsi que Kentaro devint un Hida. Il continua à suivre ses enseignements militaires, mais cette fois ci en tant que fils de noble. Très fier du chemin qu'il prenait, il appréciait ce nouvel environnement, et tant pis si certains le rejetaient ou lui montraient de la jalousie. Il avait décidé qu'il ferait tout son possible pour ne pas démériter de son nouveau nom : Hida Kentaro !

Partager cette page

Repost 0